Appel à communication et participation Universités du Développement Durable UDD juillet 2024

Universités Sociales,
L’ONG Autre Terre en collaboration avec l’IPD-AOS
10, 11 12 juillet 2024

L’impact social et économique de la gestion des déchets solides dans les communes urbaines du Burkina Faso.

CONTEXTE
La
mauvaise gestion des déchets contamine les océans, obstrue les canaux
d’évacuation des eaux et provoque des inondations, propage des maladies,
accroît les problèmes respiratoires du fait du brûlage des ordures à
l’air libre, tuent des animaux et affecte le développement économique,
en nuisant par exemple au bien-être des populations.
La gestion des
déchets solides est un des défis environnementaux très importants dans
les villes africaines notamment Ouagadougou, (capitale du Burkina Faso).
Ces déchets menacent la qualité de vie des populations, l’espace de vie
qu’elles occupent, la santé humaine, les ressources naturelles,
l’érosion, la pollution et la dégradation de l’environnement. D’où une
véritable préoccupation pour les autorités municipales ainsi que les
populations.
Éviter la production de déchets et leur offrir un
traitement adapté le cas échéant, c’est éviter qu’ils soient rejetés
dans la nature et ne polluent les sols et l’eau. De plus, en valorisant
vos déchets, vous leur conférez à nouveau un statut de ressource.
Au
Burkina Faso, les services de gestion des déchets solides sont assurés
par la municipalité et le secteur privé. Il y a de nombreux centres de
collecte et de tri dans la ville. Ces centres servent de tampon entre la
collecte primaire et la collecte secondaire (transport). Les communes
et les acteurs du privés ne disposant pas de ressources conséquentes
pour faire face à la prolifération des déchets dans les différentes
communes, la salubrité des villes pose d’énormes problèmes de santé
publique.
Pour ce faire des initiatives sont mise en place par des
associations comme le CEAS Burkina accompagné par des partenaires comme
Autre Terre, l’AFD, le Grêt, CEAS Suisse.
Cette université sociale
sur la gestion des déchets solides au Burkina Faso pourrait être un
outil précieux pour sensibiliser, mobiliser et impliquer les citoyens
dans la recherche de solutions durables à ce défi majeur. Cette
université sociale vise donc à faire ressortir l’impact sociale et
économique de la gestion des déchets solides dans les communes urbaines
du Burkina Faso.
En favorisant l’échange d’informations, le partage
d’expériences et la co-construction de solutions, cette initiative
pourrait contribuer à améliorer la gestion des déchets solides au
Burkina Faso et à promouvoir un développement plus durable et inclusif.
1.   Objectifs de l’université sociale :
-*
Renforcer la sensibilisation du public aux enjeux de la gestion des
déchets solides, en particulier en ce qui concerne les impacts
environnementaux et sanitaires ;
-* Promouvoir l’adoption de
comportements éco-responsables en matière de production et de
consommation de biens, de tri et de valorisation des déchets.
-*
Encourager la participation citoyenne à la gestion des déchets solides,
en impliquant les citoyens dans la définition et la mise en œuvre de
solutions locales.
-* Favoriser l’émergence d’innovations sociales et technologiques pour une gestion plus efficace et durable des déchets solides.
2.  Résultats attendus
A court terme
•  Une meilleure sensibilisation du public aux enjeux de la gestion des déchets solides au Burkina Faso.
• 
 Une meilleure compréhension des responsabilités et des rôles des
différents acteurs impliqués dans la gestion des déchets solides.
•  L’émergence d’idées et d’initiatives nouvelles pour une gestion plus durable des déchets solides.
•  Un renforcement des partenariats entre les différents acteurs impliqués dans la gestion des déchets solides.
A moyen terme
•  Une diminution des impacts environnementaux et sanitaires liés aux déchets solides.
•  Une contribution à l’amélioration de la salubrité publique et du cadre de vie des populations.
•  Un développement d’activités économiques liées à la gestion des déchets solides, créatrices d’emplois.
A long terme
•  L’adoption de pratiques durables de gestion des déchets solides dans l’ensemble du Burkina Faso.
• 
 Une contribution à la réalisation des objectifs de développement
durable (ODD), notamment l’ODD 11 (Villes et communautés durables) et
l’ODD 13 (Lutte contre le changement climatique).
•  Un Burkina Faso plus propre, plus sain et plus durable pour les générations futures.
3.  Organisation
L’ONG
Autre Terre, le CEAS Burkina, ARTS TERRA, le CNESS ainsi que l’IPD-AOS à
travers le projet d’appui aux entreprises de l’économie sociale et
solidaire en Afrique PA-ESSA sont les principaux organisateurs.
L’université sociale se déroulera sur trois jours, ainsi pour toucher un
large public et favoriser une participation active des citoyens. Elle
sera animée par des conférences, des ateliers, des débats, des
projections de films, etc.
4.  Participants
-* Étudiants de l’IPD-AOS
-* Ministère de l’environnement de l’Eau et de l’Assainissement
-* Ministère de la Santé
-* Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat
-* Commune de Ouagadougou
-* ONG et associations de développement
-* Chercheurs et enseignants chercheurs
-* Toutes personnes intéressées
5.  Conditions de participation
Attestation
de participation si la personne assiste à toutes les activités,
attestations de remerciements pour les présentateurs/rices
5000 FCFA pour les 3 jours y compris pause café
6.  Publication
Le
rapport des publications sera publié sur le site web des organisations
(IPD-AOS et Autre Terre). En cas de sponsoring, une version papier sera
publié.
7.  Conditions
Pour les personnes et organisations
désirant faire une communication, envoyer le projet au mail suivant
sylvie.emmenegger@pa-essa.org contenant le Titre et résumé d’une demi
page avant fin juin 2024.
Pour les personnes qui désirent participer s’inscrire en remplissant le formulaire suivant :
Possibilité de participer à distance.
8.  Dates
10, 11 12 juillet 2024
Liens pour [les préinscriptions ->https://forms.gle/HZevzULMpH9bJyJM7-> ;]

Documents joints

Dans la même rubrique

Adresse IPD


INSTITUT PANAFRICAIN POUR LE DEVELOPPEMENT / AOS

278-Avenue Bendogo, 01 BP 1756 Ouagadougou 01 - BURKINA FASO

Tél.: (226) 25 40 86 21 / 25 40 86 95 / 25 36 47 62
Fax.: (226) 25 36 47 30

E-mail:ipdaos@fasonet.bf
           dr.ipdaos@gmail.com

SUIVEZ-NOUS SUR


[( )

]

Géolocalisation de l'IPD-AOS


Copyright © 2020 IPD-AOS - Tous droits réservés